13 janvier 2011

A. Pour quelles raisons les médias nous manipulent-ils à travers les images qu'ils diffusent?

bush_sheep

 

I. Pour des raisons financières

  L'intérêt majeur des médias est de faire vendre une information; ils doivent pour cela respecter la loi du marché et donc faire face à une forte concurrence. C'est sans compter les pressions économiques et financières qu'ils subissent. C'est pourquoi la télévision est régie par l'audience *, quand la presse l'est par la diffusion *. On cherche une fidélisation du spectateur au biais de divers moyens que nous développerons dans notre seconde partie.

* Diffusion: Nombre d'exemplaires diffusés d'une publication

* Audience: Nombre de personnes exposées à un média (public, téléspectateurs)

 

II. Afin de nous faire adhérer à une opinion

  Les médias sont contrôlés par le gouvernement. Les hommes et les partis politiques, les dirigeants, les syndicats, les chefs d'entreprises, bombardent en permanence les journalistes d'informations intéressées. Ils cherchent à nous influencer en faussant délibérément notre perception de la réalité. On le constate notamment en période de conflits, où l'on prétend une idée dans le but de voiler une vérité plus sinistre: il est alors question de propagande. Dans certains pays totalitaires, il ne s'agit plus seulement d'exercer un contrôle sur l'actualité, mais d'une véritable censure de l'information.

(Exemple: Mise en valeur de certains candidats et non d'autres lors des élections présidentielles..) 

 

III. De manière à nous faire réagir sur un sujet

  Les images représentent l'actualité. Elles viennent appuyer, démontrer ou illustrer. Elles sont souvent utilisées comme preuve. Se pose alors la question du "peut-on tout voir, tout montrer?". L'information semblerait justifier que l'on montre des situations difficiles:

     

  • Pour faire prendre conscience de l'horreur de certaines catastrophes

  • Pour sensibiliser l'opinion aux conséquences d'une guerre, d'une famine ou d'une épidémie

  • Pour faire de la prévention

(Exemples: Campagnes chocs de prévention, pour la sécurité routière, contre le tabac) 


  La responsabilité individuelle des journalistes, quant à la manipulation de l'image dans l'information, est faible. Celle-ci profite davantage aux lignes éditoriales dont ils dépendent, à savoir plus exactement les éditeurs de presse, le propriétaire du média ou encore les différents actionnaires.

Posté par TPE-medias à 17:18 - Permalien [#]